COMMENT SAVOIR QUAND CHANGER DE MATELAS ?

Temps de lecture : 5 minutes

“Mais comment savoir qu’il est temps de changer de matelas ?” Cette question vous a-t-elle déjà traversé l’esprit ? Alors qu’il est conseillé de renouveler sa literie tous les dix ans, les Français préfèrent changer de matelas tous les quatorze ans en moyenne… Aujourd’hui nous vous livrons les clés pour enfin savoir quand changer de matelas!

1. Pourquoi faut-il changer de matelas tous les dix ans ?

Deux raisons pour lesquelles il faut renouveler son matelas tous les dix ans :

  • Le renouvellement de votre matelas est essentiel pour votre confort et votre santé. Selon une étude Actimat, 92% des Français estiment qu’une literie de qualité a un impact sur la santé. Dormir sur un vieux matelas a des répercussions (terribles) sur le corps : courbatures, maux de dos, aux cervicales…
  • Changer de matelas est aussi une question d'hygiène. Une personne perd environ 30 centilitres d’eau par nuit. Le matelas absorbe donc plusieurs litres d’eau au fil des années ce qui peut altérer les propriétés des mousses qui le composent.

Le matelas est donc un produit à la durée de vie limitée, il est important de bien surveiller les signes de dégradation en écoutant votre corps et en gardant un oeil sur lui !

2. Ecoutez votre corps et soyez attentif aux signes d'usure de votre literie

Si vous vous reconnaissez dans l’une de ces situations, c'est qu'il est temps de changer de matelas :

  • Situation 1 : Cela fait plusieurs années que vous avez votre matelas, il commence à avoir des creux et depuis peu vous sentez les lattes ou les ressorts ? Cela signifie que la mousse qui le compose s’affaisse. L’affaissement des matériaux est parfaitement normal, un matelas ne peut pas rester totalement intact pendant toute sa durée de vie. En revanche lorsque l'affaissement est non uniforme et profond, il crée, à terme, des cuvettes, qui forcent votre corps à adopter une position de sommeil dite de compensation. Cette position risque de provoquer des douleurs de dos et des nuits peu reposantes.
  • Situation 2 : Depuis peu, vous ressentez des symptômes d’allergies que vous n’aviez pas auparavant. Il est possible qu’une accumulation de poussières et d’acariens se produise entre votre matelas et votre sommier. Le problème provient de l’aération de votre matelas. Plus une literie est vieille, moins elle réussit à s’aérer de manière optimale. À la longue, cela vous empêchera de dormir convenablement.
  • Situation 3 : Souvenez-vous de cette dernière nuit à l'hôtel, vous vous étiez réveillé reposé et détendu…. Mais depuis, vos nuits sont courtes, votre sommeil n’est pas reposant et votre matelas vous fait souffrir ? Avec le temps, votre corps change et le matelas acheté il y a quelques années n’est plus adapté à vos besoins. Alors pourquoi ne pas choisir un matelas de qualité hôtelière chez vous ?

Votre corps n’est pas le seul à vous donner des indices :

- Cas 1 :

Votre literie grince depuis peu ? Ces bruits peuvent provenir de votre matelas ! S’il craque ou grince dès que vous bougez, cela signifie que votre matelas se fait vieux. Dormir dessus risque de vous provoquer des maux de dos.

- Cas 2 :

Quelques heures après votre réveil, vous découvrez que l’empreinte de votre corps est parfaitement incrustée dans votre matelas. Cela signifie que votre matelas a perdu sa résilience, il peine donc à reprendre sa forme une fois que vous vous êtes levé.

- Cas 3 :

Lorsque vous dormez à deux, il se peut que vous sentiez les mouvements de votre partenaire. L’indépendance de couchage (qui assure que cela n’arrive pas) n’est peut-être plus optimale. Au fil des années et des nuits, vous pourrez observer une baisse de la qualité de votre sommeil.

3. Ce que vous devez savoir pour choisir un nouveau matelas

Vous savez maintenant quand changer de matelas ! Voici ci-dessous quelques informations supplémentaires qui vous seront utiles lorsque vous le choisirez :

  • Lorsque vous choisirez votre nouveau matelas, assurez-vous que les matériaux utilisés sont suffisamment respirants pour pallier les problèmes d'absorption d’eau.
  • Lorsque vous le testez, ne restez pas immobile, testez l’indépendance de couchage (essayez-le donc à deux) ainsi que les différentes positions dans lesquelles vous avez l’habitude de dormir afin d’expérimenter le confort et le maintien du matelas. L'idéal évidemment est de le tester en conditions réelles, chez vous, pendant plusieurs nuits, comme c'est le cas avec le matelas Tediber.
  • Faites également attention à la garantie du matelas . Il en existe deux types : la garantie pleine et la garantie dégressive. La première ne change pas au fil du temps et couvre les défauts de fabrication par exemple. La deuxième, comme son nom l’indique, est basée sur un remboursement qui se déprécie au fil des années.

4. Comment allier matelas et sommier ?

Qui dit changement de matelas dit parfois renouvellement du sommier. Si vous vous demandez quand changer de sommier, tout dépendra du matelas que vous choisirez. Le sommier joue un rôle d’amortisseur. Si en général, le matelas supporte ⅔ des efforts liés au poids et aux mouvements du dormeur, le sommier lui reçoit le tiers restant, selon Santé Magazine. Sachez malgré tout que plus un matelas est épais, moins le sommier a un impact sur le sommeil. Dans le cas du matelas Tediber, le sommier n’a quasiment pas d’impact sur la qualité du sommeil tant notre matelas a une bonne épaisseur (25 cm). Le sommier est le support du matelas, il doit donc être ferme et parfaitement plat. Il prolonge également la durée de vie du matelas et lui assure une bonne aération (et donc l’hygiène de la literie). Bon à savoir : Il est important de surveiller l’état des lattes de votre sommier car elles peuvent être impactées par l’usure du temps.

Publié le 13/12/2018

Découvrez aussi

Survivre aux nuits estivales
CHOISIR SON MATELAS BÉBÉ, L’INCROYABLE GUIDE !
Les expressions sur le sommeil
PARTAGER L'ARTICLE

Découvrez les photos de nos incroyables clients

TEDIBERNEWS

Soyez les premiers au courant de nos actualités et de nos incroyables nouveaux produits.