LES FRANÇAIS ET LEUR LIT

Temps de lecture : 4 minutes

Le lit, lieu de bonheur irremplaçable : 84% des Français ont hâte de s’y glisser le soir et 58% ne dorment bien que dans “leur” lit.

Comment les Français perçoivent-ils leur lit, à quelles émotions l’associent-ils et comment en prennent-ils soin? Quelles seraient selon eux les vertus du lit idéal et quelles activités leur paraissent acceptables dans ce lieu privilégié? Telles sont quelques-unes des questions qu’a posé Tediber à 753 Français*, à l’occasion de la Journée Mondiale du Sommeil. Parmi les principaux résultats de cette enquête :

BlogLesFrancaisLit-04

Le lit, lieu de détente et de plaisir avant tout : seuls 20% des répondants y travaillent

Mis à part le sommeil, quelles autres activités les Français mènent-ils dans leur lit? 86% d’entre eux y font l’amour, 70% l’utilisent pour lire et 67% pour passer du temps sur leur téléphone. 65% y regardent des films et des séries, tandis que 43% le considèrent comme le meilleur endroit pour… ne rien faire!

Les activités “de jour”, en revanche, s’avèrent relativement rares dans un lit : seuls 20% des Français s’en servent pour travailler ou étudier, tandis que 10% y prennent leur petit-déjeuner et un maigre 6% l’envisage comme un lieu où déjeuner ou dîner! Signe de ce lit considéré comme symbole de la détente et du repos, 84% des Français le voient avant tout comme un havre de paix dans lequel ils ont hâte de se blottir. Cette fonction réconfortante supplante nettement la simple notion de sommeil : seuls 56% des Français considèrent leur lit comme un allié au service de leur santé. Et, pour 69%, la plus simple définition du bonheur consiste à se glisser entre ses draps, le soir, avant de s’endormir! Ce repos est d’ailleurs considéré, par 56%, comme un plaisir en soi, sans but particulier : seuls 27% des Français estiment qu’il s’agit d’un moyen de rester performant.

Dormir hors de son lit habituel : une épreuve pour 58% des Français, un critère déterminant de choix de vacances pour 29%.

Le lit, synonyme de repos et de plaisir, est logiquement associé à un ensemble de sensations positives : s’ils disposaient d’un lit magique, 29% des Français lui demanderaient de leur donner une forme physique éclatante en quelques secondes, et 26% une détente mentale sur commande. Pour 23%, la magie consisterait en un endormissement instantané. Inversement, quand ils ne dorment pas dans leur lit habituel, 58% des Français dorment mal; et, pour 29%, pas question de partir en vacances ou en voyage sans avoir soigneusement vérifié qu’ils pourraient disposer d’une bonne literie!

Parce qu’ils aiment leur lit, les Français se montrent prêts à y investir temps, argent et énergie : pour acheter un lit ou un matelas de qualité, 52% se déclarent prêts à économiser plusieurs mois sur leurs dépenses du quotidien et 42% à puiser dans leur épargne ou encore à retarder un autre achat. Cet attachement se décline sur le long terme, puisque 52% considèrent leur lit comme un investissement de long terme, qui doit durer. Au quotidien, ce lien se fait sentir dans l’entretien de son lit : 71% des répondants changent leur draps tous les 15 jours ou plus souvent et 13% au moins une fois par semaine.

Le lit, protégé de l’extérieur : seuls les animaux de compagnie y sont admis, pour 41 % des Français

BlogLesFrancaisLit-03

Dans ce lit, choyé et entretenu, certaines activités semblent difficilement acceptables : seuls 20% des répondants estiment imaginable de manger dans leur lit et seuls 18% considèrent qu’on peut porter ses vêtements de la journée sur son lit. Seule exception à ce côté exclusif du lit : 41% des Français peuvent y accueillir un animal de compagnie. Quant au conjoint, il est considéré comme le meilleur compagnon de sommeil pour 66% des répondants… mais pas forcément en même temps : pour 65% des Français, ne pas se coucher à la même heure que son ou sa partenaire ne pose pas de problème.

“Cette étude montre un attachement croissant des Français à leur lit, perçu comme un lieu où se ressourcer au sens large, analyse Aude du Colombier, co-fondatrice de Tediber. La simple fonction biologique, utilitaire, du sommeil, apparaît comme secondaire par rapport aux bénéfices de relaxation, de lâcher-prise, de bonheur qu’apporte le lit. D’objet fonctionnel, il est devenu un lieu pour soi, dans lequel on investit, matériellement et affectivement. Cette perception rejoint la philosophie de Tediber, attaché à la notion de repos pour le plaisir, sans recherche de performance. Tout dans notre proposition qu’il s’agisse de nos matériaux, de notre design ou de nos services, s’inscrit dans cette démarche d’un repos bienfaiteur, sans autre but que lui-même.

*L’étude a été réalisée en ligne auprès de 753 répondants entre le 23 février et le 3 mars 2023.

Publié le 17/03/2023

Découvrez aussi

Nos reco de livres pour enfants à embarquer dans vos valises d’été
Notre top 5 des meilleures recettes de Noël
Bien démarrer la nouvelle année : mode d'emploi
PARTAGER L'ARTICLE