L'OURS EN PELUCHE OU TEDDY BEAR

Temps de lecture : 4 minutes

L’ours en peluche, ou Teddy Bear (à ne pas confondre avec le matelas tediber ;-) ) tient une place très importante dans le monde du jouet, et ce depuis des années. Beaucoup d’entre nous en ont eu un, voire plusieurs, tellement qu’on a même donné un nom à ceux qui les collectionnent : les arctophiles (du grec arctos qui signifie ours), même si cela sonne moins doux à l’oreille que le sont ces peluches !

Mais d’où vient cet ours et son succès ? Pourquoi un ours, et pourquoi s’appelle-t-il ainsi ? Nous avons fait quelques recherches (forcément vous allez dire), et comme nous adorons les histoires, nous allons vous raconter celle-ci.

Retournons au début XXe siècle. Margarete Steiff est une allemande paralysée des deux jambes depuis très jeune, qui n'ayant jamais voulu être un fardeau pour ses parents, était devenue couturière. C’est au bout de quelques années qu’elle se mit à fabriquer des petits animaux en feutre, à la fois jouet et coussin d’aiguilles, qui connurent un joli succès localement.

C’est en 1902 que son neveu, dessinateur et passionné d’art, lui montre des croquis pour la fabrication d’un ours articulé ; il en était passionné et revenait du zoo où il avait réalisé son dessin. C’est le côté universel de l’ours qui convainc Margarete : pour son neveu, cette peluche conviendrait autant aux garçons qu’aux filles, et il croyait à l'énorme potentiel de ce projet ; il ne se doutait pas de l’ampleur de cette universalité, puisque aujourd’hui, l’ours en peluche a transcendé les âges autant que les genres.

Elle fabrique donc son premier ours articulé, premier d’une très longue série pour la famille Steiff, et l’expose à la foire du jouet de Leipzig en 1903 : c’est cette date qui marqua le début du succès énorme qu’on leur connaît, lorsqu’un américain fortuné en commanda 3000 pour les ramener aux Etats-Unis. Un coup de génie quand on sait ce qu'il se passait au même moment, de l'autre côté de l'atlantique.

L’histoire continue aux Etats-Unis, où un évènement va encrer le nom de Teddy Bear dans l’histoire. Nous sommes toujours en 1902, et le président Théodore Roosevelt, aussi surnommé Teddy, participe à une chasse à l’ours. N’étant visiblement pas très doué pour cette activité, ou n’ayant pas eu de chance ce jour là, il allait rentrer bredouille. Mais ceux qui l’accompagnaient en décidèrent autrement : ils attachèrent un bébé ours à un arbre pour faciliter la tâche du président ; et heureusement, celui-ci refusa de le tuer, disant qu’il ne pourrait plus regarder ses enfants dans les yeux s’il faisait cela (et disant aussi que ce n'était pas très sportif, mais on trouve la première partie plus sympa).

C’est alors qu’un journaliste du Washington Star, Clifford Berryman, entend parler de cette histoire et décide d’en faire une caricature : cela lui apporta un énorme succès, et ce ne sera que la première d’une longue série de caricature de notre cher Teddy Roosevelt, toujours accompagné de son ours.

Caricature origine teddybear Tediber

La population américaine redécouvre alors son président, qui devint beaucoup plus populaire et apprécié grâce à sa nouvelle image, moins dur et plus compatissant.

Avec l’autorisation du président, un couple de migrants russe décida alors de créer un ours en peluche, du nom de "Teddy’s Bear", en référence à l'anecdote présidentielle. Et c’est grâce à la popularité nouvelle du président que le succès de cette peluche fut énorme.

Au fil des années, le nom se transforma doucement en "Teddy Bear". Depuis, l’ours en peluche a traversé les âges : il est omniprésent dans l’univers du jouet, et remporte même d’énormes succès à l’écran : de Winnie l’ourson jusqu’à TED, on en trouve pour tous les goûts et pour tous les âges, et ces icônes ont tous participé à l’image que l’on se fait de l’ours en peluche.

Pour l’enfant, il est le premier compagnon qui lui permettra de prendre confiance, mais il est aussi le protecteur : il est à la fois charismatique, mignon et rassurant.

Pour l’adulte, c’est le côté esthétique mais aussi l’attachement à l’enfance et la nostalgie qui lui donne autant de succès.

Dans tous les cas, le Teddy Bear est sûrement la seule espèce d'ours qui ne risque pas de s'éteindre, en espérant qu'il ne devienne pas la seule à encore exister...

literie teddy bear

Publié le 17/11/2019

Découvrez aussi

DIY - Customiser la veilleuse de votre Tedi, le petit matelas bébé
Les auteurs hors concours
Transformez le Blue Monday en Super Monday
PARTAGER L'ARTICLE