IMPACT DES ÉCRANS SUR LE SOMMEIL : TOUT CE QU'IL FAUT SAVOIR POUR MIEUX DORMIR

Temps de lecture : 5 minutes

Tout comme l'absence d'activité physique en journée et le stress, le visionnage d'écran permanent (et surtout en soirée) est particulièrement nuisible pour votre sommeil. Tediber vous explique pourquoi et vous prodigue quelques conseils pour avoir des soirées plus propices au repos.

impact ecrans sommeil

Le rapport entre écran et sommeil en quelques chiffres

30 % des Français regardent leur télé dans leur lit, juste avant de dormir. 40 % utilisent leur smartphone ou leur ordinateur en soirée. Enfin, 20 % dorment avec un téléphone en veille et la moitié de ces derniers consultent leur portable, pendant la nuit, lorsqu'ils se réveillent. On appelle ces personnes des dormeurs sentinelles.

Ces quelques chiffres témoignent de la surexposition aux écrans, aux réseaux sociaux et à la stimulation par l'image des individus. Dans le même temps, 1/4 des Français affirment souffrir de troubles du sommeil. Le rapport entre ces deux phénomènes est évident. Mais quel est l'impact réel des écrans sur le sommeil ?

lit tediber

Pourquoi les écrans nuisent-ils au sommeil ?

En quoi l'usage des écrans est néfaste pour la qualité du sommeil ? En effet, on parle souvent de la lumière bleue, mais c'est loin d'être l'unique impact que les écrans ont sur notre capacité d'endormissement.

Un rapport à la durée plus élastique

Vous l'avez sûrement remarqué, mais jouer à un jeu vidéo, regarder un film ou suivre un fil d'actualités sur un réseau social a tendance à modifier votre rapport au temps en le rendant plus élastique. Les adolescents et les enfants sont particulièrement sensibles à ce phénomène. Ainsi, si vous n'y prenez pas garde, vous pouvez passer 2 heures de plus que prévu à visionner la dernière série à la mode. Résultat, votre rythme de sommeil et votre horloge biologique sont bouleversés et vous allez passer une mauvaise nuit.

Une stimulation du cerveau

Votre organisme et votre cerveau ont besoin de repos. Lorsque vous consommez des écrans jusque tard dans la soirée, votre attention continue d'être stimulée. Votre cerveau obtient alors des informations contradictoires. C'est ce qui arrive lorsque vous ressentez une sensation de fatigue, mais que vous continuez, par exemple, de répondre à vos messages depuis votre lit.

Le fameux problème de la lumière bleue

On entend de plus en plus parler de la lumière bleue des écrans et de son impact sur notre sommeil, mais qu'en est-il vraiment ? Le jour, nos capacités cognitives sont à leur maximum. Mais lorsque vient la nuit, notre organisme se met naturellement en mode repos. C'est ainsi que fonctionne notre cycle circadien (ou horloge biologique). Or, il a été prouvé que les lumières bleues des écrans peuvent retarder notre cycle en bloquant la production de mélatonine (l'hormone de l'endormissement). Ce phénomène est bien plus important qu'on pourrait l'imaginer, car, selon l'avis des scientifiques, même un flash d'une milliseconde peut avoir un impact sur notre capacité d’endormissement.

impact ecrans sommeil

3 solutions (+1 bonus) pour diminuer l'impact négatif des écrans sur votre sommeil

Il est primordial de faire de la prévention sur le sujet des écrans et du sommeil. Oui, la lumière bleue et les écrans nuisent au sommeil, mais ce n'est pas une fatalité. Il existe des solutions simples à mettre en place pour faciliter votre endormissement et limiter votre utilisation des écrans, au moins en soirée.

Bannir les écrans (au minimum !) 1 heure avant d'aller vous coucher

Si vous pouvez faire plus, faites-le, mais au minimum, coupez tous vos écrans une heure avant d'aller vous coucher. Cela signifie éteindre votre ordinateur, votre télévision, et surtout, mettre en mode avion votre smartphone. De cette manière, la mélatonine va progressivement faire son effet et vous allez tomber dans les bras de Morphée. Ne jetez surtout pas un dernier œil à vos messages avant d'éteindre toutes les lumières, car vous seriez tenté d'y répondre et tous vos efforts seraient réduits à néant.

Favoriser des activités calmes en soirée

Dans notre quotidien, nous sommes sursollicités par les écrans, pour le travail, mais aussi pour les loisirs. Au lieu de regarder un film ou une série, pourquoi ne pas lire un livre, (sur une liseuse ou une tablette, enclenchez le filtre lumière bleue) ou pratiquer le yoga ou une autre forme de méditation ? Vous pouvez également cuisiner, discuter dans une ambiance cosy avec votre partenaire, faire une petite balade nocturne ou tout simplement ne rien faire.

lit tediber

Diminuer la température de votre corps avant d'aller vous coucher

Les écrans ont également comme conséquence de réchauffer votre température corporelle lorsque vous les pratiquez trop longtemps. Or, pour avoir envie de dormir, vous avez besoin que votre chaleur corporelle baisse, c'est un phénomène naturel. Pour cela, diminuez un peu la température de votre chambre, prenez une douche fraîche ou passez quelques minutes à l'extérieur.

Profiter d'une literie de qualité

Cette dernière solution n'a pas de rapport direct avec les effets des écrans sur notre cerveau, mais, en tant qu'expert de la literie, on se doit de vous en parler. Pour bien dormir, il n'y a pas que votre cerveau qui doit se sentir à l'aise, mais aussi votre corps. Pour cela, soyez certain de dormir sur un matelas de qualité et de profiter du confort d'oreillers moelleux.

C'est la promesse de Tediber et son Incroyable lit composé d'un sommier tapissier, d'une tête de lit et d'un matelas, alliant design et confort.

impact ecrans sommeil

Écran et sommeil : un problème pour les adultes... Et les enfants !

Toutes les recommandations que nous venons de vous prodiguer peuvent améliorer votre sommeil. Mais si vous avez des enfants ou des ados, elles sont encore plus importantes. En effet, dès leur plus jeune âge, les enfants doivent avoir un cadre et un équilibre de vie qui leur permet de manger, de dormir et d'être actifs selon leurs besoins. Il est donc primordial de gérer leur consommation d'écran, que ce soit sur la télé, une tablette ou un smartphone.

Trop d'écrans nuit au sommeil, tout le monde le sait. Pour éviter ce phénomène, il faut juste diminuer le temps que vous passez dessus en soirée. Vous avez maintenant des solutions, vous n'avez plus qu'à les mettre en pratique pour vous et votre famille.

Publié le 29/03/2021

Découvrez aussi

Apnée du sommeil : quelles solutions et positions pour bien dormir ?
4 astuces simples pour s'endormir
Trouble du sommeil chez l'enfant : qui consulter et quelles solutions ?
PARTAGER L'ARTICLE