L'INSOMNIE : COMMENT LA DÉFINIR ET COMMENT S'EN SORTIR ?

Temps de lecture : 5 minutes

L'insomnie est une maladie qui touche au moins une fois tout le monde dans la vie. Difficultés à s'endormir, impression de somnolence dans la journée... Être insomniaque peut vite devenir un enfer. Pour vous aider à aller mieux, Tediber, l'expert du sommeil, vous la définit et vous offre ses conseils.

Définition médicale de l'insomnie

20 % des Français seraient atteints d'insomnie (en latin insomnia) et 9 % souffriraient d'une forme sévère de cette maladie. Ce trouble se caractérise par un manque de sommeil, un repos insuffisant et de mauvaise qualité qui se répercute sur les activités en journée. Lorsque l'insomnie est présente plus de 3 fois dans la semaine, on parle alors d'insomnie chronique. Les troubles du sommeil sont aussi différents d'un individu à un autre et varient selon l'âge.

insomnie

Les différents types d'insomnie

Ce trouble du sommeil se divise en deux grandes catégories : les insomnies primaires et les insomnies secondaires. Chacun de ces deux types d'insomnie se subdivise également en autres maladies liées au sommeil.

Les insomnies primaires

Les insomnies primaires sont des types d'insomnie très difficiles à traiter, car elles ne sont pas le résultat de causes extérieures, mais intérieures. Cette catégorie se divise elle-même en 3 types de troubles :

  • La mauvaise perception du sommeil : la personne dort la nuit, mais à l'impression de ne pas dormir.
  • L'insomnie idiopathique : perturbation du rythme veille-sommeil dû à un problème de transmission chimique.
  • L'insomnie psychophysiologique : perturbation du sommeil due à un événement traumatisant ou un changement de vie (très présent chez la femme).

Les personnes atteintes de ces maux le sont également avec l'anxiété, une forme sévère de dépression et d'autres troubles de la santé.

Les insomnies secondaires

L'insomnie secondaire est due à d'autres maladies. Dans la plupart des cas, ces troubles du sommeil sont liés à des pathologies psychiatriques ou à la prise de médicaments, ou de drogues, qui favorisent la fragmentation du sommeil.

trouble sommeil

Les causes de l'insomnie

Les causes de l'insomnie sont généralement de 3 types : psychologiques, liées à des pathologies du sommeil ou simplement à un mode de vie peu propice au repos. Voici une liste non-exhaustive des principales causes de l'insomnie :

  • l'anxiété, l'angoisse et la dépression
  • le syndrome des jambes sans repos
  • le syndrome d'apnée du sommeil
  • la maladie de Parkinson
  • les douleurs liées aux maladies telles que le cancer
  • des traumatismes ou changements de vie

En plus de ces causes, pour la plupart très lourdes, on en trouve d'autres plus contextuelles comme une trop grande consommation de café, une literie de mauvaise qualité, des horaires décalés, du stress...

Les symptômes de l'insomnie

Comment savoir si vous souffrez d'insomnie ? Le premier symptôme de ce trouble, et le plus évident, est l'incapacité à s'endormir, mais ce n'est pas le seul. L’impossibilité de dormir plus de quelques heures, les réveils nocturnes fréquents, la difficulté à se rendormir, le stress du coucher... Tous ces éléments sont des signes qui annoncent l'insomnie. Généralement, ils vont générer une angoisse qui va encore accentuer le phénomène et rendre ce trouble difficilement supportable.

Les conséquences de l'insomnie

La fatigue au réveil est la conséquence principale d'une période d'insomnie. Elle s'accompagne souvent d'une impression de somnolence qui ne vous quitte pas tout au long de la journée. Vous pouvez également souffrir :

  • de troubles de la mémoire ;
  • de courbatures et de douleurs physiques ;
  • d'irritabilité, d'angoisse et de dépression.

Le risque d'accident à cause du manque de concentration est également accru.

insomnie trouble sommeil

Comment lutter contre l'insomnie ?

7 astuces simples pour mieux dormir

Avant d'opter pour un traitement médical ou des remèdes de grand-mère, il existe plusieurs astuces pour vous aider à trouver le sommeil la nuit :

  • Avoir un matelas de qualité et des oreillers et autres accessoires de lit adaptés.
  • Mettre en place un rituel pour votre coucher.
  • Éviter les repas trop copieux en soirée.
  • Ne pas faire d'activité physique intense dans les heures qui précèdent votre coucher.
  • Ne pas consommer de caféine, d'alcool ou de nicotine en soirée.
  • Ne pas passer une nuit ou une soirée devant un écran (smartphone, jeux vidéo).
  • Prendre une douche froide pour diminuer sa température corporelle.

En mettant tout cela en place, votre endormissement devrait être facilité. Découvrez également nos 5 astuces naturelles pour lutter contre l'insomnie.

L'homéopathie, les plantes et les médecines naturelles

Pour lutter contre l'insomnie chronique, diverses activités peuvent également être bénéfiques. La sophrologie, la méditation, le yoga sont des solutions privilégiées par beaucoup d'insomniaques. Intégrées dans de bonnes habitudes de vie, ces activités offrent de très bons résultats sur la santé.

Certains traitements naturels sont également indiqués pour les troubles du sommeil :

  • La valériane : très efficace contre le réveil nocturne.
  • La rhodiole : pour lutter contre la fatigue physique et psychophysiologique, l'anxiété et la dépression.
  • L'huile essentielle de lavande, à déposer sur l'oreiller.

insomnie sommeil

En dernier recours : le traitement médical

Si tous ces traitements n'améliorent pas votre état de santé, vous pouvez demander un avis médical. En tant que patient, vous pourrez soit vous tourner vers un traitement à base de médicaments ou vers une thérapie cognitivo-comportementale. Chez Tediber, on vous conseille de choisir cette seconde solution plus efficace sur le long terme. Elle vous permettra de mieux comprendre les facteurs de l'insomnie et le fonctionnement du rythme éveil-sommeil. Ainsi, en ayant une définition claire de vos besoins en sommeil, des mécanismes à l’œuvre dans votre for intérieur, vous pourrez mieux lutter contre la maladie.

Conclusion : le remède ultime contre l'insomnie ?

Le meilleur moyen de lutter contre l'insomnie, c'est de vous écouter et de respecter votre rythme de sommeil. Cela passe par une bonne hygiène de vie, un rituel de couchage régulier, un réveil à des horaires fixes, un bon lit, une réduction du stress et de l'angoisse... Avec tous ces éléments, votre trouble du sommeil chronique ou passager devrait disparaître. Mais si ce n'est pas le cas, demandez un avis médical. L'insomnie et les troubles du sommeil en général ne sont pas une fatalité, mais il faut une attention constante pour éviter leur renforcement sur le long terme et l’apparition de maux psychologiques (dépression, anxiété) et physiques associés. Un sommeil de qualité est primordial pour être en bonne santé, alors prenez au sérieux les signes d'insomnie et traitez-les le plus rapidement possible.

Publié le 27/01/2021

Découvrez aussi

Insomnie et grossesse : comment bien dormir enceinte ?
Canicule - 5 astuces inattendues pour réussir à dormir
Tout savoir sur les troubles du sommeil : causes, conséquences et solutions
PARTAGER L'ARTICLE