TOUT SAVOIR SUR LES TROUBLES DU SOMMEIL : CAUSES, CONSÉQUENCES ET SOLUTIONS

Temps de lecture : 10 minutes

Près de 30 % des Français (+ de nombreux enfants) souffrent d'un trouble du sommeil. Pour vous aider à retrouver le repos, Tediber vous partage donc toutes les infos à connaître sur le sujet. Causes, conséquences, remèdes, différents types de maladie, les troubles du sommeil n'auront plus de secrets pour vous.
Grâce au sommeil, le corps peut assurer toutes ses fonctions vitales. En fonction des individus, ce temps de repos indispensable se situe entre 7 et 8 heures de sommeil par jour.
Composé de plusieurs cycles de 90 minutes environ, le sommeil se décompose en plusieurs phases dont la phase de « sommeil lent » et celle appelée « sommeil paradoxal ». La première permet la récupération physique, la seconde la récupération mentale. Les problèmes d’endormissement et / ou les réveils fréquents perturbent l’une ou l’autre des deux phases. Ils nuisent à la qualité de la nuit et à ses bienfaits (normalement) réparateurs.
En 2009, une enquête de l’Institut national du sommeil et de la vigilance a montré qu’une personne sur trois en France connaît des troubles du sommeil. Ceux-ci se répartissent en trois groupes principaux, et peuvent se manifester à tout âge. Les symptômes et les causes des troubles du sommeil varient en fonction des individus.

trouble du sommeil

Les troubles du sommeil, c'est quoi ?

 
Insomnie, terreurs nocturnes, somnambulisme, apnée du sommeil, narcolepsie, rythme de sommeil chaotique... Si vous êtes continuellement soumis à ces difficultés, c'est que vous souffrez de troubles du sommeil. Ces maux touchent de nombreuses personnes, enfant ou adulte, et peuvent avoir des conséquences très graves sur la santé physique et mentale.
Le sommeil connaît de nombreuses variations au cours de la vie d’un individu. Personne n’est épargné, du nourrisson à l’adulte. Les causes des troubles du sommeil diffère en fonction de l’âge.
 
 

Les différents troubles du sommeil chez l’adulte

 
Les troubles du sommeil se divisent en 3 catégories : les dyssomnies, les parasomnies et les troubles liés aux maladies.
 
Les dyssomnies sont des troubles qui ont pour conséquence de perturber la qualité, mais aussi la durée de votre sommeil. Résultat, vous ressentez une fatigue constante durant la journée qui nuit à votre quotidien. Dans cette catégorie, on classe notamment la narcolepsie et l'insomnie chronique.
 
Les parasomnies sont des troubles du sommeil qui interviennent généralement durant le sommeil paradoxal. Ils n'ont pas d'influence sur votre cycle de sommeil et sa qualité. Ce sont des états comme le somnambulisme, le bruxisme nocturne ou les apnées du sommeil.
 
Les autres troubles sont liés à des maladies comme la dépression ou des troubles d'origine psychiatrique ou neurologique comme le syndrome des jambes sans repos. Ils peuvent aussi être liés à l'absorption régulière et excessive de substances comme les drogues ou l'alcool.
 
trouble du sommeil
 

Les troubles du sommeil chez l’enfant

Les troubles du sommeil du nourrisson

Avant 6 mois, les troubles du sommeil du bébé se manifestent par des difficultés à s’endormir et de nombreux réveils. Souvent, le nourrisson ne parvient pas à se rendormir seul. Arrivé à l’âge de 6 mois, ces troubles se répètent et ces réveils nocturnes fréquents mettent à mal le sommeil des parents.

On distingue habituellement 2 types d’insomnies et de troubles de l’endormissement chez le bébé :

Les insomnies dites précoces

Les troubles du sommeil du nourrisson arrivent souvent dans les premiers moments de vie. Ils se manifestent par des cris et des pleurs, des activités motrices parfois « violentes », comme des frottements du corps, des griffures, des cognements…, ainsi qu’une insomnie silencieuse. Le nourrisson garde les yeux ouverts la majeure partie de la journée et de la nuit.

Pour résoudre ce problème de sommeil, il suffit parfois aux parents de déplacer le berceau de l’enfant d’un lieu bruyant à une pièce plus calme. Une alimentation saine et des soins appropriés à son âge peuvent aussi faire la différence.

Il arrive que les jeunes mères « poussent » leur enfant à rester éveillé plus longtemps, afin de leur faire acquérir des compétences supplémentaires. Ces périodes d’éveil prolongées perturbent les rythmes de sommeil dont le bébé a besoin pour être en pleine forme et grandir normalement. Ces troubles du sommeil ont une solution : laisser le bébé se repose lorsqu’il en a besoin.
insomnies précoces bébé. Certaines mères craignent pour la survie de leur enfant la nuit. Aussi, elles ne peuvent s’empêcher d’aller le voir, voire de le changer de place. L’enfant se réveille.

Les insomnies chez les 2/3 ans

A cet âge, les enfants ressentent la peur du noir et de se retrouver seul. S’endormir leur demande de trouver des « petites habitudes » comme sucer son pouce ou s’entourer de peluches.

Chez l’enfant

Les troubles du sommeil chez l’enfant altèrent leur qualité de vie. Il peut s’agir d’insomnies, d’hypersomnies (l’enfant dort trop) ou de parasomnies (somnambulisme, cauchemars, terreurs nocturnes, …).
25 à 50 % des enfants âgés de moins de 5 ans souffrent d’insomnies. L’enfant ne trouve pas le sommeil et/ou il se réveille plusieurs fois.

Plusieurs causes expliquent ces troubles du sommeil de l’enfant :

  • Lorsque l’enfant se lève tard et se couche tard, il perturbe son rythme circadien ;
  • Les peurs de l’enfant face au noir ou aux cauchemars ;
  • L’impossibilité de s’endormir seul ;
  • Les hyperstimulations dues aux écrans, la pratique d’un sport tard le soir, …
  • L’enfant n’a pas besoin de beaucoup de sommeil pour être en forme.

trouble du sommeil

Les causes des problèmes de sommeil

 
Les causes de l'insomnie sont nombreuses. Ce trouble du sommeil peut, en effet, être dû à une hygiène de vie non propice au repos (cycle de sommeil irrégulier, stress, surcharge de travail), la prise de médicaments, d'alcool et de caféine ou des pathologies psychologiques. D'autres éléments peuvent être cause de ce mal comme des accessoires de lit et de literie non adaptés ou de mauvaise qualité.
 

Les symptômes

 
Les symptômes ressentis lors d'une insomnie varient en fonction des causes de cette insomnie. Mais, en général, ce mal se traduit par une difficulté à trouver le sommeil, des réveils intempestifs durant la nuit suivis de problèmes pour se rendormir, une fatigue au réveil, une impression de somnolence au cours de la journée. Si ces états se répètent plusieurs fois par semaine pendant plusieurs mois, c'est que vous souffrez d'insomnie chronique et que vous devriez trouver un traitement adapté.
 

Les conséquences sur la santé

 
La première conséquence est une sensation de fatigue constante à l'éveil, puis durant la journée, accompagnée parfois de douleurs à la tête et de courbatures. L'irritabilité, le stress et la dépression sont également courants lors de troubles du sommeil paradoxal chroniques. Enfin, votre état peut également être à l'origine d'une baisse de vigilance et de concentration qui peuvent avoir des conséquences fâcheuses dans votre quotidien diurne (risque d'accident, moindre performance au travail) et, par conséquent, sur votre santé.
 
trouble du sommeil
 

Trouble du sommeil : que faire ?

 
Pour soigner votre trouble du sommeil, vous devez d'abord connaître sa nature (narcolepsie, syndrome des jambes en mouvements, apnée du sommeil) et ses causes (maladie chronique, trouble du cerveau, mode de vie). Une fois que vous avez identifié ces deux éléments, vous pouvez trouver le bon traitement.
 

Retrouver de bonnes habitudes de sommeil

 
La première chose à faire pour lutter contre cette maladie du sommeil est d'essayer de (re)trouver un rythme de vie propice au repos. Pour cela, on vous conseille :

  • d'éviter la prise d'excitants comme la caféine et d'autre substance en soirée ;
  • de ne pas pratiquer de sport quelques heures avant votre coucher ;
  • de privilégier une activité comme la lecture ou la méditation plutôt que le visionnage d'un écran ;
  • de ne pas faire de gros repas le soir et de ne pas boire d'alcool ;
  • d'aller dormir dès les premiers signes d'endormissement et de fatigue ;
  • de dormir sur un matelas de qualité adapté à vos besoins et dans un environnement sain, en effet, un matelas trop ferme gêne l’endormissement d’individus qui trouveraient pourtant facilement le repos s’ils adoptaient un matelas plus moelleux, ou qui correspond mieux à leur morphologie et spécificité. Un matelas de bonne densité assurera le maintien optimal de la colonne tout en offrant confort et détente ce qui limite les micro-réveils nocturnes. Les troubles du sommeil chez l’adulte sont parfois dus à un matelas trop vieux. Il convient donc, au moment de l’achat, de s’assurer de la robustesse du produit.
     
    Avec toutes ces actions, les facteurs d'insomnie seront déjà largement diminués. Évidemment, en cas de trouble du sommeil chronique lié à des problèmes neurologiques ou à une maladie, il faudra utiliser un véritable traitement.

matelas Tediber
 

Les traitements naturels pour les troubles du sommeil

 
Pour tous les troubles du sommeil, il existe des médicaments naturels très efficaces. L'homéopathie et les plantes ont généralement de bons résultats sur des patients qui souffrent d'insomnie. Parmi les remèdes principaux, on peut citer :
 

  • La valériane : une plante sédative à prendre en gélule (efficace contre les insomnies et les réveils nocturnes).
  • La rhodiole : une plante efficace contre la fatigue, l'anxiété et la dépression.
  • L'huile essentielle de lavande : quelques gouttes sur l'oreiller pour faciliter l'endormissement lors du couchage.
     
    D'autres actions peuvent également favoriser un sommeil de qualité chez les patients enfants et adultes comme la pratique de la méditation ou de la cohérence cardiaque avant de dormir.
     

Les traitements médicaux pour les troubles du sommeil

 
Si vous ne parvenez toujours pas à dormir, il vaut mieux prendre l'avis d'un médecin pour connaître vos options. Nous conseillons de privilégier une thérapie cognitivo-comportementale avant de vous tourner vers la prise de médicaments et de somnifères. Avec cette approche, vous allez en apprendre plus sur les cycles de sommeil et les facteurs d'un repos de qualité et adapté à chacun. Pour les médicaments, ils doivent être consommés dans le cadre d'une prescription médicale.

trouble du sommeil
 

Lutter contre les troubles du sommeil : conclusion

 
Narcolepsie, jambes en mouvements, insomnies chroniques, apnée du sommeil, fracture de votre cycle de sommeil paradoxal... Tous ces troubles peuvent être traités grâce aux traitements que nous avons énumérés. Peu importe qu'ils concernent des adultes, des adolescents ou des enfants en bas âge, les troubles du sommeil ne sont pas une fatalité. Avec des habitudes de couchage régulières, une activité suffisante au cours de la journée, moins de stress et d'anxiété et des produits de lit adaptés, votre sommeil devrait être d'une bien meilleure qualité.

Publié le 09/10/2020

Découvrez aussi

Hypersomnie : symptômes, causes, traitement et infos à connaître
Somnambulisme : une pathologie du sommeil qui peut s'avérer grave
Quelle est la meilleure température pour avoir un sommeil de qualité ?
PARTAGER L'ARTICLE