MARION DIGITAL BRAND CONTENT MANAGER CHEZ TEDIBER

Temps de lecture : 3 minutes

Une fois par mois, nous vous présentons un membre de notre incroyable équipe Tediber.
Aujourd’hui, c’est au tour de Marion, notre incroyable digital brand content manager !

Marion incroyable digital brand content manager pour Tediber

D'où viens-tu, où as-tu grandi ?
De partout ? Née à Paris, j’ai passé mon adolescence dans le sud ouest #TeamChocolatine

A 10 ans, tu t'imaginais être ?
Tour à tour architecte, coiffeuse, cosmonaute, mais surtout archéologue, rêve qui m’a poursuivi quelques années.

Si tu devais résumer ton parcours scolaire et pro en 3 lignes ?
J’ai choisi le plus mal aimé des bacs, le STT / STG / STMG (rayez les mentions non-comprises), que j’ai adoré et qui m’a fait découvrir le marketing et la communication. Suite à ça le DUT publicité de Bordeaux dont je rêvais, puis j’ai enchaîné avec une année de Sup de pub à Bordeaux, et enfin une année à Londres, avant de me lancer sur le marché du travail. De l’agence, du freelance pour finir en ce moment chez l’annonceur avec Tediber. Quid de la prochaine étape ?

Raconte-moi ta journée idéale ?
Dans le meilleur des mondes, je me lève tôt voire très tôt, pour faire du yoga et mes rituels de bobo, avant de travailler jusqu’à 14 /15h, ce qui me laisse le temps d’aller découvrir le monde, boire un verre avec mes copains et me coucher de bonne heure sous une couette bien dodue ! Et si cette journée doit vraiment être idéale, la plage n’est pas très loin

Qu'est-ce que tu fais exactement chez Tediber ?
Je suis… “roulement de tambour”... Digital Brand Content Manager ! Un nom un peu pompeux, pour dire que je m’occupe des contenus publiés sur les réseaux sociaux par la marque ou les créateurs de contenus et que j’analyse leurs performances.

Le livre que tu recommandes à tous tes proches ?
Du classique quoi qu’il arrive, soit la version développement personnel “ Les 4 accords toltèques” soit la version féministe avec “Bonjour Tristesse”.

Tente d'expliquer ton métier à ta grand mère en une phrase ?
Mamie, quand tu vois Tediber parler ou quelqu’un parler de Tediber sur les réseaux sociaux, c’est moi !

Quelle est ta journée type ?
Je n’ai pas de journée type, c’est pour ça que j’aime mon métier !
Dès la première heure, je vérifie que la modération a bien été faite et qu’aucun “bad buzz” n’a eu lieu dans la nuit ou le weekend. Je consomme beaucoup de réseaux sociaux pour être toujours au courant des nouvelles tendances. Je crée des relations avec des influenceurs. Je réfléchis à des nouveaux types de contenus pour mettre en avant les messages de la marque et je travaille en collaboration avec l’équipe créa afin de mettre mes idées en image. Je mesure les performances des contenus et cherche des voies d’amélioration afin de maximiser leur impact.

Quelle personnalité admires-tu ?
Ça évolue en fonction des mes appétences, mais en ce moment Greta Thunberg est ma queen ! Je suis aussi admirative du travail de certaines influenceuses comme Dora Moutot qui vulgarise des sujets tabous.
Mais je ne peux oublier de citer des femmes comme Simone Veil, Olympe de Gouge, Angela Davis, Vandana Shiva... la liste est si longue !

Quel est le petit détail qui rend tes journées incroyables ?
Chanter faux et à tue-tête sur mon vélo tous les matins !

Publié le 14/11/2019

Découvrez aussi

L’incroyable histoire de la 1ère salle de cinéma Tediber
#NOSINCROYABLESCLIENTS - Véronique C.
Le pop-up store Tediber prend la route !
PARTAGER L'ARTICLE