LES BIENFAITS DU RITUEL DU COUCHER CHEZ L'ENFANT (ET L'ADULTE)

Temps de lecture : 5 minutes

Le rituel du coucher est recommandé par tous les professionnels de l'enfance. C'est un moment de complicité, de partage, mais également d'hygiène. C'est surtout le meilleur moyen de trouver le sommeil rapidement. Mais quelle forme doit prendre cette cérémonie ? Tediber vous explique tout en détail.

rituel du coucher

Pourquoi faut-il impérativement mettre en place un rituel le soir ?

Pour les mamans et les papas sceptiques sur le bien-fondé de mettre en place une routine du soir, voici les bienfaits éprouvés de cette pratique sur les tout-petits. Sachez aussi que chacun à un cycle de sommeil différent.

Ancrer des bonnes habitudes

Les enfants n'ont pas la structure mentale nécessaire pour comprendre l'importance de se coucher tôt, de se brosser les dents, et même de prendre tel type de petit-déjeuner plutôt qu'un autre pour une bonne alimentation. C'est pour cela que la ritualisation des habitudes doit être un élément fondamental de leur éducation. Grâce à ce type de cérémoniel, ils vont pouvoir acquérir de bonnes habitudes sans même s'en rendre compte.

Faire comprendre l'importance de la nuit

Un bébé n'a que des notions vagues du cycle jour/nuit. En mettant en place un rituel particulier pour le soir, vous implantez dans la tête de votre enfant que c'est un moment de repos particulier, qui n'est pas une simple sieste de journée.

Faciliter l’endormissement

Enfin, le rituel du soir est surtout un moyen de faciliter l'endormissement de manière générale. Évidemment, pour cela, il doit être construit dans certaines conditions. Par exemple, on baisse la lumière au minimum et on diminue le bruit pour créer une atmosphère propice au repos. Découvrez également notre guide des 7 méthodes pour s'endormir facilement.

matelas Tediber

Le rituel du coucher par âge

Maintenant que vous connaissez plus en détail les bienfaits du rituel du coucher, voici quelques conseils simples pour le mettre en place, pour les enfants comme pour les adultes.

Le rituel du coucher pour un nourrisson

Pour un tout-petit, le rituel de couchage doit se résumer à très peu de choses. Le papa ou la maman ferme les volets de la chambre et éteint la lumière. Ajoutez à cela quelques gros câlins et une berceuse, et votre bébé devrait s'endormir tout naturellement sur son petit matelas. Faites cependant bien attention à ne pas faire le même rituel pour la sieste afin que votre enfant sente bien la différence et ne demande pas votre présence 3 heures plus tard. Découvrez également notre article pour savoir comment faire dormir bébé.

Le rituel du coucher à 2 ans

Le rituel du coucher à 2 ans, puis à 3 ans est un peu différent. À ces âges, un enfant sait que cet instant de partage et de complicité avec son papa et sa maman est le dernier de la journée. C'est pour cela qu'il doit avoir une saveur particulière, tout en intégrant tous les petits gestes d'hygiène essentiels (lavage des mains, brossage des dents, enfilage du pyjama). Par exemple, lui faire prendre un bain est un bon moyen d'allier ces deux aspects du coucher. Ensuite, une fois que votre petit est dans son lit, rien ne vous empêche d'entonner une petite comptine ou une chanson, ou alors d'ouvrir un livre afin de lui raconter une jolie histoire.

Il est primordial de garder cette habitude du rituel et de le reproduire tous les soirs, même quand vous êtes fatigué. Rappelez-vous que cet instant de séparation peut être vu comme un (léger mais véritable) traumatisme pour certains enfants. Alors, profitez de ce moment de complicité au maximum.

Le rituel du coucher à 6 ans et après

À partir de 6 ans (parfois avant ou après), votre enfant risque d'être agité au moment d'aller se coucher. Comme il est plus grand, vous devez lui octroyer plus d'indépendance. Mettre son pyjama, batifoler dans son bain, lire une histoire... Ce sont des petites choses qu'il peut et, généralement, qu'il veut faire lui-même. Le rituel peut donc évoluer, mais ce n'est pas pour autant qu'il doit disparaître. De même, vous pouvez le retarder d'une demi-heure pour donner l'impression à votre enfant d'entrer progressivement dans le monde des adultes en lui offrant un peu plus de liberté.

Le rituel du coucher chez les adultes

Beaucoup de gens font l'erreur, une fois adolescent ou adulte, de ne plus respecter aucun rituel du soir ou du matin. C'est une grossière erreur, notamment pour la qualité du sommeil. En effet, le rituel en général est un moyen de mieux gérer votre temps et votre quotidien. C'est un outil psychologique de contrôle. Le rituel du soir sert donc à contrôler votre endormissement et à ne pas en être esclave. Plutôt que de tomber de sommeil après plusieurs heures passées devant un écran, vous effectuez une suite d'actions qui vont vous permettre de vous endormir au moment souhaité

Bien sûr, chaque rituel est différent, surtout pour un adulte, mais les grandes lignes restent les mêmes. On évite les écrans, les lumières fortes, on privilégie une température entre 18° et 20°c , et on privilégie les activités calmes pour ne pas sécréter de dopamine avant d'aller se coucher.

rituel du coucher

Le rituel du coucher : nos derniers conseils

Pour finir, on vous conseille de créer votre propre routine de couchage et de ne surtout pas être trop stricte dans votre approche, surtout pour les enfants. En effet, tout le monde a un rythme qui lui est personnel, et si vous sentez que votre enfant a naturellement besoin de dormir un peu moins que la moyenne, ne le forcez pas à suivre un rythme qui ne lui convient pas.

Si vous constatez qu'il est moins fatigué le matin lorsqu'il se couche à 21h30 plutôt qu'à 20h45, reculez le moment du couchage. Soyez à l'écoute de ses besoins, et la mise en place du rituel devrait suivre naturellement.

Publié le 07/04/2021

Découvrez aussi

Survivre aux nuits estivales, les tips de Tediber
Tout savoir sur l'hypersomnie
Sommeil paradoxal : toutes les infos pour comprendre cette phase de sommeil
PARTAGER L'ARTICLE