SECOUSSES HYPNIQUES OU SURSAUTS DU SOMMEIL

Temps de lecture : 5 minutes

Une sensation de chute dans le vide, comme si votre matelas se dérobait sous votre corps, suivi d’un réveil en sursaut, puis de battements de cœur accélérés, ça vous parle ? Oui ? Alors vous avez déjà connu des secousses hypniques (non ce n’était pas la nouvelle attaque de votre Pokémon psy).

Ne vous en faîtes pas, 60 à 70% de l’humanité est dans votre situation.

lit tediber pour bien dormir lors des secousses hypniques

D'où viennent les secousses hypniques ?

Une secousse hypnique est due à la contraction involontaire des muscles pendant la phase d’endormissement. Alors qu’on est dans une sorte de demi-sommeil, notre cerveau bien-aimé estime nécessaire de nous réveiller brutalement, pensant bien faire.

Pourquoi ? Eh bien, on ne connaît pas l’origine exacte des secousses hypniques. En revanche, on tient quasiment pour sûr qu’un sommeil irrégulier, de fortes doses de caféine et beaucoup de stress (personne ne se reconnaît ?) favorisent cette sensation désagréable.

Certains chercheurs pensent que le « sursaut du sommeil » (autre petit nom de nos chères secousses) pourrait être un lègue de notre passé préhistorique, du temps où nos ancêtres dormaient dans des arbres.

Comme quoi, il faut vraiment du temps aux hommes pour réellement évoluer !

literie tediber

Quand surviennent les secousses hypniques exactement ?

Les secousses musculaires se produisent généralement durant le stade 1 du sommeil. Il s’agit du stade le plus léger du sommeil qui intervient juste après l’endormissement. C’est la transition entre l’endormissement et le sommeil : une sorte de somnolence semi-consciente ou de demi-sommeil si vous préférez.

Durant cette phase, nos muscles se relâchent. Notre cerveau interprète cette sensation comme une chute. L’impression de tomber est tellement forte qu’elle déclenche une contraction rapide et brutale d’un muscle ou d’un groupe musculaire. Cette contraction musculaire involontaire peut provoquer un réveil en sursaut mais elle peut aussi être légère. Au moment du sursaut du sommeil, le cœur peut s’emballer.

secousses hypniques

Quelles sont les causes les plus fréquentes de secousses hypniques ?

Même si aucune étude scientifique ne démontre les véritables causes des secousses hypniques, voici quelques pistes possibles :

  • Une activité physique trop intense avant le coucher : elle stimule trop le corps.
  • En cas de stress et d’anxiété, le cerveau est trop actif, il envoie alors des signaux d’alerte au corps, même lorsque nous dormons.
  • Une consommation excessive de stimulants comme la caféine sont défavorables à l’endormissement naturel. Il devient alors difficile d’atteindre la phase de sommeil profond, le sommeil le plus réparateur pour l’organisme.
  • La fatigue et le manque de sommeil.

Qui est concerné par les secousses hypniques ?

On constate qu’environ 70 % de la population est concernée par les secousses hypniques.
Elles touchent les hommes et les femmes sans distinction. Tous les âges sont concernés par le sursaut d’endormissement. Les sursauts du sommeil sont fréquents même chez les personnes en bonne santé.

Que faire en cas de secousses hypniques fréquentes ?

Prendre l’avis d’un professionnel

Si les secousses hypniques, aussi appelées spasmes myocloniques, se produisent régulièrement et vous empêchent de vous endormir facilement, n’hésitez pas à consulter. Les professionnels de la santé (médecin ou spécialiste du sommeil) sont les plus qualifiés pour vous conseiller. Comme tous les troubles du sommeil, ils vous empêchent de profiter d’un sommeil réparateur. Les conséquences sont importantes sur votre vie professionnelle et personnelle.Le sursaut du sommeil est un cas de myoclonie physiologique. Cela signifie qu'elle est liée au fonctionnement de l’organisme. Dans ce cas, le sursaut durant le sommeil survient comme le hoquet, la myoclonie phrénoglottique. Les secousses hypniques sont alors sans danger.

Elles peuvent également révéler un problème sous-jacent. Un spécialiste vérifiera s’il s’agit d’un trouble du sommeil nécessitant un traitement ou un trouble neurologique. Par exemple, l’apnée du sommeil provoque parfois des contractions musculaires. Selon une infirmière-praticienne “les voies respiratoires se bloquent, le taux d’oxygène dans le sang diminue et le cerveau envoie un signal pour nous réveiller, parfois sous la forme d’une contraction musculaire”. Seuls des examens pourront permettre de poser un diagnostic précis.

secousses hypniques

Améliorer son sommeil pour remédier aux secousses hypniques

Adopter un rythme de sommeil plus régulier peut vous aider.

Un bon matelas pour améliorer son sommeil

Dormir confortablement est une piste qu’il ne faut pas négliger. Vérifiez si votre literie vous correspond toujours, si elle n’est pas trop ancienne.

Votre matelas et votre sommier sont les garants d’un sommeil réparateur. Nous vous conseillons l’incroyable matelas Tediber pour son excellent rapport qualité / prix. De fabrication belge, ce matelas associe 3 mousses pour leurs atouts :

  • la mousse d’accueil pour une bonne évacuation de la chaleur
  • la mousse à mémoire de forme pour une excellente répartition des points de pression
  • la mousse polyuréthane Tediber pour un soutien ferme de la colonne vertébrale

Vous ne prenez aucun risque : vous avez 100 nuits pour essayer le matelas Tediber !

Créer un rituel du coucher relaxant avant de dormir

Voici quelques pistes à explorer afin de vous coucher plus détendu et éviter les réveils en sursaut, parfois déstabilisants :

  • Écouter de la musique avant de dormir a un effet relaxant et apaisant.
  • Prenez soin de vous avec un soin du visage, un soin du corps ou encore des cheveux.
  • Certaines huiles essentielles ont des propriétés apaisantes, comme l’huile essentielle de Lavande fine. Vous les utiliserez pures ou associées à une huile végétale pour l’utiliser sous forme de massage.
  • Pratiquez la méditation ou bien des exercices de respiration issus de la sophrologie. L’objectif est de ralentir le rythme cardiaque et de se détendre.
  • Faites une activité calme que vous aimez : coloriez, lisez, buvez une tisane ou prenez un bain.

secousses hypniques

Les secousses hypniques sont-elles les seuls réflexes involontaires du corps humain ?

Notre corps est une machine bien complexe… Vous devez bien connaître 5 autres phénomènes du même type que le sursaut d’endormissement… ? Non ?

  • Le clignement des yeux
  • L’éternuement
  • Le bâillement
  • Le hoquet
  • Le rougissement

Conclusion
Si comme 7 personnes sur 10, vous avez déjà ressenti les effets des secousses hypniques, nous espérons vous avoir éclairé sur ce sujet. Une bonne hygiène de vie, un peu moins de stress et un bon sommeil peuvent contribuer à diminuer ces troubles du sommeil.

Publié le 18/06/2021

Découvrez aussi

Mieux dormir à deux, les solutions de Tediber
Quelles sont les solutions pour un lit qui grince ?
Quoi manger le soir pour bien dormir ?
PARTAGER L'ARTICLE